Bourse en droit humanitaire Lieutenant-Général Roméo-A.-Dallaire (FAÉO) (742220102029)

CONDITIONS RELATIVES À UN FONDS DE DOTATION

NOM DU FONDS DE DOTATION (FAÉO [1] )

Bourse en droit humanitaire

Lieutenant-Général Roméo-A.-Dallaire

INTRODUCTION

Cette bourse a été créée à la suite du gala organisé en hommage à l’honorable lieutenant-général Roméo A. Dallaire par le cabinet d’avocats Borden Ladner Gervais LLP au Musée canadien de la guerre le 30 mai 2005.

L’honorable lieutenant-général à la retraite (cmdt, CMM, OGC, CEMM, CD) et sénateur, Roméo A. Dallaire, a eu une brillante carrière militaire dans l’armée canadienne où il a atteint le rang de lieutenant-général et occupé en 1988 le poste de sous-ministre adjoint aux ressources humaines (militaires) au ministère de la Défense nationale. En 1994, le général Dallaire a commandé la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR). Le livre J’ai serré la main du diable, La faillite de l’humanité au Rwanda, dans lequel il relate cette expérience, lui a valu en 2004 le Prix littéraire du gouverneur général dans la catégorie études et essais. Cette œuvre a remporté aussi de nombreux prix littéraires sur la scène internationale, et il est le sujet d’un long métrage diffusé dans les cinémas en septembre 2007.

Depuis sa retraite du monde militaire, le sénateur Dallaire s’est consacré à sensibiliser la population au syndrome de stress post-traumatique. Il a aussi occupé des charges de professeur invité dans plusieurs universités du Canada et des États et il a rédigé des articles et des chapitres de publications sur la résolution de conflits, l’aide humanitaire et les droits de la personne. Récipiendaire d’une bourse du Carr Center for Human Rights Policy à la Kennedy School of Government de l’université Harvard, il a fait de la recherche sur la résolution de conflits et l’utilisation d’enfants-soldats.

Le sénateur Dallaire a reçu maints honneurs et prix, entre autres le titre d’Officier de l’Ordre du Canada en 2002 et celui de Grand Officier de l’Ordre national du Québec en 2005, le prix Aegis pour la prévention des génocides du Aegis Trust au Royaume Uni. Il a aussi été nommé fellow de la Ryerson Polytechnic University et membre titulaire honoraire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, et il a reçu des doctorats honorifiques de nombreuses universités canadiennes et américaines. La gouverneur général du Canada, son excellence la très honorable Adrienne Clarkson, lui a décerné en 2005 la Médaille Pearson pour la paix de l’Association canadienne pour les Nations Unies.

Dans le cadre de ses activités comme défenseur des droits de la personne:

§ il défend la mission des Forces canadiennes en Afghanistan;

§ il est attaché de recherche principal au Montreal Institute of Genocide Studies de l’Université Concordia; il fait partie du Comité consultatif du Secrétaire des Nations Unies sur la prévention du génocide;

§ il prononce de nombreuses conférences sur les droits de la personne et la prévention du génocide;

§ il dirige un projet visant à créer une base conceptuelle pour éliminer le recours aux enfants soldats;

§ il dirige des activités visant la non-prolifération des armes nucléaires; et

§ il fait actuellement de la recherche en vue de publier un livre sur la question des enfants soldats.

Le lieutenant-général à la retraite Roméo Dallaire a été nommé au Sénat du Canada le 24 mars 2005 et y siège comme membre du Parti libéral du Canada.

Le donateur tient à remercier le Gouvernement de l’Ontario d’avoir aidé à créer ce fonds grâce à de généreuses contributions de contrepartie.

OBJECTIF DU FONDS

Octroyer une bourse d’aide financière à un étudiant ou une étudiante du programme de JD, de LL.M., de LL.D. ou de PhD à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, qui s’implique activement dans le domaine les droits de la personne dans le monde ou du droit humanitaire.

DÉTAILS DE LA BOURSE

Critères d’admissibilité

La personne candidate doit:

1. être citoyenne canadienne, résidente permanente ou une personne à statut protégé/réfugié;

2. étudier à temps plein au programme de JD, de LL.M., de LL.D. ou de PhD à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa;

3. résider en Ontario, selon les règles du RAFÉO [2] ;

4. faire preuve d’un besoin d’aide financière, d’après les critères du Service de l’aide financière et des bourses de l’Université d’Ottawa; et

5. démontrer une implication active dans le domaine des droits universels de la personne ou du droit humanitaire.

Montant de la bourse: Variable

Nombre de bourses: Une

Fréquence de la bourse: Annuelle

Niveau d’études: JD, LL.M., LL.D. ou PhD

Personne-ressource: Service de l’aide financière et des bourses

Échéance: 31 octobre

DEMANDE

Anchor La demande doit être soumise par l’entremise de Bourses en ligne, accessible au https://bourses.uottawa.ca/, et doit comprendre :

1. le Questionnaire financier;

2. le Curriculum vitae sur Bourses en ligne; et

3. une brève description de l’implication active de la personne candidate dans le domaine des droits universels de la personne ou du droit humanitaire.

 

[1] FAÉO: Fiducie d’aide aux étudiants et étudiantes de l’Ontario

[2] RAFÉO : Régime d’aide financière aux étudiants et étudiantes de l’Ontario